Quels indicateurs de performance sont indispensables à votre centre de formation ?

Lorsque l’on est créateur d’un centre de formations professionnelles il est indispensable de se faire certifier par le Qualiopi pour bénéficier des fonds publics chargés de rémunérer les formations CPF(Compte Personnel de Formation), inscrites au RNCP(Répertoire National des Certifications Professionnelles) ou au RS (Répertoire Spécifique). Or, si beaucoup savent que le RNQ (Référentiel National Qualité) affilié au Qualiopi est composé de 7 critères principaux, peu savent quels sont les indicateurs Qualiopi rattachés à ces critères qui sont essentiels à l’obtention de la certification du même nom. Nous vous proposons donc de faire un point sur les critères Qualiopi et leurs indicateurs de performance.

Un point sur les 7 critères du Qualiopi

Depuis la loi du 5 septembre 2018 sur la liberté de choix des formations professionnelles, les prestataires de formation qui avaient pour habitude de se faire enregistrés auprès de Datadock (toujours en activité mais rendu obsolète par le Qualiopi) ont vu débarqué dans leur paysage administratif le Qualiopi. Cette certification, devenue obligatoire depuis le 1er janvier dernier, est obtenue après que l’organisme, le CBC (Centre de Bilan des Compétences) ou le CFA a validé les 7 critères déterminés par le RNQ du Qualiopi. Ces critères peuvent être listés comme suit :

  • Obligation d’information sur les tarifs et les offres de prestation auprès du public
  • Offre de formations adaptées aux besoins des individus.
  • Accompagnement et suivi des formations auprès des apprenants avec mise au point de bilan d’évaluation.
  • Nécessité de proposer un environnement propice à l’enseignement des formations (confort, espace dédié aux formations particulières, interface pour les formations en ligne, logiciel…)
  • Proposer une équipe pédagogique ayant les niveaux de compétences requis pour les actions de formation (vérification des compétences des formateurs…)
  • Lister et intégrer les opérations de formations nécessaires à la mise à niveau et à l’amélioration des actions de formation proposées au public.
  • Assurer un suivi après formation pour améliorer les points qui ont suscité des interrogations, des mauvais retours des apprenants (feedbacks sous forme de questionnaire de satisfaction…)

Et les 32 indicateurs de performance ?

Ces 7 critères contiennent chacun plusieurs indicateurs de performance (entre 3 à 7 par critère) ce qui correspond au final à 32 indicateurs de performance. Tous les centres de formation n’ont pas à répondre à ces 32 indicateurs (la totalité d’entre eux sont généralement exigés auprès des CFA qui ont une obligation de formation d’apprentis sur site qui est jugée plus sensible). La plupart des centres ne doivent répondre qu’entre 21 à 28 indicateurs. Mais parmi ceux-ci il y a des indicateurs qui ne donnent lieu qu’à des non –conformités majeures, certains peuvent être pondérés c’est-à-dire qu’ils donnent lieu à des non-conformités soit mineures soit majeures. En d’autre terme, les indicateurs peuvent être classés selon une hiérarchie entre ceux qui doivent être impérativement présents (non conformités majeures en cas de manquement), et ceux dont l’absence peut être soit mineure soit majeure en fonction de l’action de formation à certifier.

Les indicateurs de performance aux non –conformités graduelles

Parmi les indicateurs de performance, certains vont relever de non-conformités mineures ou majeures. Cela signifie que si ces indicateurs sont non-conformes, selon l’état de gradation de la non-conformité, le délai imparti pour y remédier peut être soit de 3 mois (majeure) soit de 6 mois (mineure). Les indicateurs concernés sont : 1,2,3,8,9,12,13,17,18,19,23,24,25,28,30. Comme cela ces indicateurs ne vous parlent pas aussi pour vous donner une idée des actions attendues voilà quelques exemples :

L’indicateur 2 : « le prestataire diffuse des indicateurs de résultat adaptés à la nature des prestations mises en œuvre et des publics accueillis ».

L’indicateur 23 : « Le prestataire réalise une veille légale et réglementaire sur le champ de la formation professionnelle et en exploite les enseignements ». Il est nécessaire que le centre de formation suive les nouveautés liées aux formations professionnelles dispensées, les nouveaux modes d’apprentissage (comme le e- learning) et les nouvelles législations associées aux formations professionnelles.

L’indicateur 31 est un indicateur à la non conformité majeure :  «Le prestataire met en place des modalités de traitement des difficultés rencontrées par les parties prenantes, des réclamations exprimées par ces dernières, des aléas survenus en cours de prestation». En d’autre terme, il s’agit pour le centre d’apporter les remédiations à toutes les difficultés que l’apprenant, l’élève a pu rencontrer pendant sa formation que ce soit par rapport à la formation (pédagogie, organisation, mode d’apprentissage), par rapport à l’environnement de la formation (confort du centre, accueil…), par rapport au moyens et outils qui auraient pu être défaillants (interface, logiciel…)

Ainsi, vous pouvez constater de la sensibilité de chacun des indicateurs Qualiopi et de la difficulté que cela représente de les mettre en place lorsque l’on ne saisit pas leur niveau d’importance en fonction des actions de formations concernées.

Comment être certain de répondre à tous les indicateurs de performance ?

Pour être sûr d’obtenir le Qualiopi dès le premier audit, les centres de formation se tournent majoritairement vers des sociétés spécialisées telle que Ureachus qui aide à la préparation du centre en vérifiant qu’il répond à tous les indicateurs de performance des 7 critères du RNQ les concernant. Après un audit blanc des conseils pour la remédiation aux non conformités détectées peuvent être octroyés, un dossier est également préparé à l’intention de l’auditeur Qualiopi et un accompagnement au moment de l’audit par un des experts Qualiopi Ureachus peut aussi être prévu si le centre le souhaite. Les centres de formation qui font appel à des sociétés spécialisées dans la préparation à l’obtention de la certification Qualiopi sont, dans quasiment 100% des cas, certifiés dès le passage de l’audit initial.

Lorsque vous choisissez votre organisme certificateur Qualiopi, vous devez avoir à l’esprit que tout votre centre sera passé au crible des 7 critères et des indicateurs Qualiopi. Il est donc indispensable de se préparer et donc de prendre vos précautions en vous faisant aider par Ureachus, pour obtenir votre certification Qualiopi ? N’oubliez pas que cette certification est l’unique moyen pour votre centre de proposer des formations financées par les organismes publics, mettez donc toutes les chances de votre côté avec un accompagnateur comme Ureachus !

Rédigé par
Date
Partager

Mohamed El Gheribi

CMO 

13 juin 2022
Rédigé par

Mohamed El Gheribi

CMO 

Mohamed El Gheribi

CMO 

Date
13 juin 2022
Partager