Les opérateurs de compétences s’investissent dans les formations professionnelles

Les OPCO où opérateurs de compétences sont au nombre de 11 (leur nombre évolue au grès des marchés professionnels). Il s’agit d’organismes assurant le financement des actions (formations professionnelles, apprentissages…) des entreprises ayant adhéré à ces opérateurs. Ils encadrent et appuient les formations au sein des entreprises en finançant  ces formations  notamment au sein d’entreprises de moins de 50 salariés. En plus de  leur mission de financement de l’alternance, ils offrent un appui technique aux branches adhérentes et un service de proximité pour les entreprises. Autant de critères qui en font des partenaires recherchés par les entreprises et leurs salariés dans le cadre de l’amélioration des conditions de formations professionnelles et de l’accès aux dites formations. Dans ces conditions, comment lancer son centre de formation afin de répondre aux exigences du marché?

Les OPCO et leur rôle dans l’évolution professionnelle des salariés

Lors d’un développement d’un plan de compétences, l’OPCO choisi par l’entreprise prend en charge (après acceptation du dossier) les frais pédagogiques, la rémunération et les charges sociales du salarié en formation d’après un cahier des charges institué par le conseil d’administration de l’OPCO en fonction du coût horaire du SMIC, des frais supplémentaires engendrés par la formation (transport, hébergement, repas).

Si le salarié est parent isolé ou à des difficultés à faire garder ses enfants pendant le suivi de sa formation, l’OPCO peut accepter de faire entrer des frais de garde dans son plan d’accompagnement. Lorsque le salarié use de son CPF pour suivre une formation professionnelle dans le cadre de son évolution au sein de son entreprise, l’OPCO affilié peut également compléter le CPF par un abondement à hauteur de la somme manquante afin de finaliser le suivi de la formation. Toutes ces conditions sont évidemment soumises à examen d’un dossier qui peut être monté soit par l’entreprise soit par le centre de formation auprès duquel le salarié souhaite suivre sa formation.

Les centres de formations professionnelles et les OPCO

Depuis l’évolution des OPCA en OPCO en 2019 suite à la loi du 5 Septembre 2018 sur la liberté de choisir sa formation professionnelle et la restructuration du CPF, les organismes de formation et les OPCO voient leurs rôles administratifs allégés et facilités puisqu’ils travaillent ensemble et se complètent (dépôt des dossiers de demandes de formation auprès des OPCO, convention de formations établies par les centres de formations, paiement des OPCO directement via un portail EDOF auprès des organismes, complémentarité des contributions OPCO et CPF…). Dans ce cadre plus libre des offres et financements des formations, lancer son centre de formation n’a jamais été aussi profitable qu’en ce moment où le marché est en pleine expansion et où les offres de financement publics de ces formations affluent.

Lancer un centre de formation en 2022

Dans ces conditions, devenir formateur CPF est un projet tout à fait viable et assurément rentable à moyens termes. Pour cela il faut impérativement ouvrir un centre de formation, ce qui requiert de créer une société assez spécifique puisque l’exploitation d’un numéro NAF lié à la formation professionnelle nécessite de répondre à des critères particuliers. Si vous souhaitez ouvrir votre centre de formation, la meilleure solution à adopter est de passer par une société prestataire de ce genre de service, comme Ureachus, qui se charge de créer la partie administrative de l’organisme de formation. Ces experts de la création de centres de formation s’occupe de tout (statuts, dépôt de capital, annonce légale, exonération TVA, dossier DREETS) et ils peuvent aussi vous aider à obtenir la fameuse certification Qualiopi, atout indispensable des organismes de formations désireux de bénéficier des paiements des formations CPF. En effet, depuis janvier dernier seuls les centres de formations certifiés Qualiopi peuvent proposer des formations CPF.

Lancer son propre centre de formation est tout à fait faisable en 2022 et même souhaitable lorsque l’on souhaite être éligible aux financements CPF. Si vous pensez vous lancer dans l’aventure de la formation professionnelle, n’hésitez pas à demander conseil à des experts de la création de centre de formation qui répondront à toutes vos questions et vous aideront à réaliser le projet de votre vie.

Rédigé par
Date
Partager

Mohamed El Gheribi

CMO 

18 mai 2022
Rédigé par

Mohamed El Gheribi

CMO 

Mohamed El Gheribi

CMO 

Date
18 mai 2022
Partager

Vous souhaitez en savoir plus nos services ?

Programmez votre rappel