Les entreprises et les formations professionnelles, ce qui change en 2022

Avec la loi du 5 Septembre 2018 sur la liberté de choix des formations professionnelles le gouvernement a voulu donner la possibilité aux individus de se former afin d’évoluer professionnellement indépendamment de leur emploi, d’où l’importance d’indépendantiser les CPF des travailleurs de leurs entreprises (le DIF étant rattaché aux entreprises il est devenu en 2015 le CPF qui, lui, est rattaché aux salariés donc ils ne perdent aucun droit à la formation lorsqu’ils quittent leur emploi). Si les employeurs n’ont pas de visibilité sur les Comptes personnels de Formation de leurs salariés, ils doivent cependant répondre de certaines obligations sur les formations professionnelles. Les centres de formations sont là pour aider les entreprises à remplir leurs obligations. La question se pose aussi de savoir comment ouvrir un centre de formation qui puisse aider les salariés à atteindre leurs objectifs.

Les entreprises et leur investissement dans la formation professionnelle

Chaque entreprise en France a le devoir de participer à la formation professionnelle de ses employés selon 4 axes bien distincts :

  • Le financement des actions de formations des salariés
  • Le versement de la contribution unique de la formation professionnelle et à l’alternance (CUFPA)
  • Le financement du CPF pour les titulaires d’un CDD
  • Le versement de la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA)

Ainsi la contribution des entreprises aux formations professionnelles de leurs salariés se calcule en fonction du nombre d’employés (masse salariale brute). Les entreprises de moins de 11 salariés versent en moyenne 0,55% de la masse salariale, celles de plus de 11 salariés avoisinent les 1% de la masse salariale. Toutes les contributions dues par les entreprises sont regroupées sous un seul titre , la CUFPA . Depuis le 1er janvier 2022, ces contributions entrepreneuriales sont versées directement à l’URSSAF et à la MSA qui se chargent de les collecter pour plus de simplification dans les traitements de ces fonds. Par contre, en ce qui concerne les versements volontaires (contributions spontanées et non obligatoires) des entreprises, ils restent collectés par les OPCO.

Penser la formation pour les entreprises

Les entreprises s’inscrivent, par leurs contributions et leur recherche d’amélioration des conditions de travail de leurs employés, dans une politique de reconversion et d’amélioration professionnelle qui passe très souvent par la formation professionnelle. Une société qui se porte bien contribue au bien être de son staff tant dans les actions mises en place pour améliorer le cadre de travail que dans le choix de favoriser les améliorations et les validations des compétences de ses collaborateurs. Très souvent, les entreprises font le choix de se tourner vers des formateurs, des centres de formation qui offrent aux salariés des enseignements leur permettant d’améliorer des connaissances ou d’acquérir de nouveaux skills qui augmenteront la plus value de l’individu et de son entreprise.

Ouvrir un centre de formation dédié aux besoins des entreprises

Dans cette optique de partenariat aux entreprises, les centres de formation offrant des enseignements particuliers, adaptés aux salariés, à leurs horaires de travail sont favorisés sur le marché de la formation professionnelle. Ouvrir un centre de formation qui répondra aux demandes des employeurs et des employés en offrant des compétences de plus en plus recherchées (management, informatique, webmarketing, langues…) est donc un projet des plus rentables sur le court et moyen terme. Tout individu possédant des compétences dans les domaines des soft skills, dans les domaines de formations en entreprise a la possibilité d’ouvrir son centre de formation avec Ureachus.

Notre société, spécialisée dans la création de centres de formation, se charge de toute la partie administrative régissant la création d’une société dont l’activité est dédiée à la formation. Nos experts dans le l’accompagnement d’organismes de formation se proposent également de vous aider à acquérir le Qualiopi, l’unique laissez-passer pour tout centre de formation désireux de proposer des formations CPF financées par les fonds publics . En tant que futur dirigeant de centre de formation, vous avez l’obligation d’être certifié Qualiopi pour être assuré de pouvoir être financés notamment par les OPCO et les CPF, qui représentent plus de 39% des formations suivies dans les centres spécialisés.

Rédigé par
Date
Partager

Mohamed El Gheribi

CMO 

18 mai 2022
Rédigé par

Mohamed El Gheribi

CMO 

Mohamed El Gheribi

CMO 

Date
18 mai 2022
Partager

Vous souhaitez en savoir plus nos services ?

Programmez votre rappel