Le CPF : un lien entre les entreprises et les centres de formation

Les entreprises depuis 2020 et la pandémie de Covid-19 s’évertuent à suivre les directives gouvernementales concernant la formation professionnelle au sein des entreprises. Ainsi, l’employeur a obligation d’appliquer la garantie du droit à la formation dans l’entreprise. Tous les deux ans, l’entreprise doit proposer un entretien professionnel à ses salariés afin de discuter de leurs besoins en matière de nouvelles compétences dans le cadre de leur travail (suite à une évolution professionnelle, un changement de poste, besoin de compétences en langues étrangères suite à une entrée de l’entreprise sur le marché international…). Ces formations professionnelles sont financées par le CPF de chaque salarié  mais  les entreprises peuvent également financer ces CPF en pré achetant des formations dispensées par des centres de formation. 

Les centres de formation sont très intéressés par les financements des entreprises car ceux-ci leur permettent de sécuriser le paiement de ces formations et d’avoir un public à former de manière continue, l’entreprise faisant généralement appel au même centre de formation à chaque fois pour des questions de logistique et de confiance établie.

En tant que centre de formation, vous ne devez pas négliger cette part de votre clientèle qui est en forte demande et pour cela l’éligibilité à dispenser des formations CPF est indispensable.

Alors comment faire de votre centre de formation un partenaire idéal des entreprises ? Quelles sont les modalités liées à l’obtention du CPF ? Toutes les explications dans la suite de cet article.

Le cofinancement des formations professionnelles par les entreprises

Ainsi lorsqu’une entreprise veut s’engager dans une participation plus ou moins active de la formation de ses salariés, elle a la possibilité de cofinancer ces formations de plusieurs manières :

  • L’entreprise achète une formation auprès d’un organisme de formation pour l’un de ses employés
  • Les formations sont financées progressivement en fonction des inscriptions des salariés à la formation (formation en langues par exemple)
  • L’entreprise peut payer une somme globale au centre de formation mais sans définir à quelle formation ce financement s’applique

Il est à noter que si l’entreprise finance une partie des formations, il s’agit toujours de formations CPF et donc l’autre partie de la formation est prise en charge par le CPF du salarié formé. Par contre depuis 2020, les entreprises ont la possibilité d’abonder le CPF de leur salarié lorsque les formations à dispenser dépassent le seuil du CPF.

L’obtention de l’agrément CPF

Il est donc du plus grand intérêt pour les centres de formation de pouvoir répondre à la demande de ces sociétés en quête de formations CPF en étant eux-mêmes habilités à proposer ces offres de formation CPF. Pour se faire, les organismes de formation ou OF doivent être éligibles au CPF.

Cette éligibilité s’obtient désormais après que le centre de formation soit certifié par la marque RNQ-Qualiopi. Il s’agit d’une certification attestant de la qualité des services du prestataire qui répond aux exigences du référentiel qualité gouvernemental et assure ainsi que les compétences visées lors de la formation sont dispensées selon ses critères.

Qualiopi devient obligatoire à partir du 1er Janvier 2022, pour tout centre de formation, centre d’apprentissage souhaitant bénéficier des financements publics dont fait partie le CPF.

Comment être certifié Qualiopi ?

Le centre de formation doit se faire enregistrer auprès d’un des 25 organismes certificateurs accrédités par le COFRAC et donc habilités à certifier un centre de formation de la marque Qualiopi.

Après l’enregistrement un temps d’attente allant de 3 semaines à 2 mois environ est nécessaire avant que le centre de formation soit audité par le certificateur. Celui-ci vérifie que le centre répondent aux nombreux critères et indicateurs demandés par le RNQ (référentiel National Qualité).

Après l’audit (dont le coût varie entre 900 et 1400 euros par jour audité), le centre de formation reçoit un rapport de l’organisme certificateur indiquant les points à revoir au sein du fonctionnement du centre au besoin et le temps laissé au centre pour remédier à ces non-conformités.

Ureachus un allié de taille pour votre agrément CPF

La manière la plus facile de pouvoir accéder rapidement à la certification Qualiopi est de passer par une société spécialisée dans l’accompagnement et la création « clés en main » de centres de formation. La société Ureachus est devenue l’une des plus expérimentée et des plus demandée dans ce domaine depuis 2 ans. Au fait des dernières demandes gouvernementales en matière d’aide à la formation, Ureachus propose à ses clients de vérifier leur éligibilité au CPF en vérifiant via un audit personnalisé que les critères RNQ sont respectés, leur équipe prépare un dossier complet personnalisé à présenter lors de l’audit du certificateur et rédige pour le centre les réponses adéquates à apporter lors de l’entretien. Leur taux d’obtention de la certification Qualiopi est proche du 100% et ils appliquent également la formule « satisfait ou remboursé » en cas de non certification après leur accompagnement. 

L’importance, dans le domaine de la formation professionnelle, des cofinancements des entreprises et leur implication de plus en plus importante dans la formation de leurs salariés n’est pas à négliger du côté des centres de formation. Aujourd’hui un organisme formateur ne peut pas se permettre d’ignorer ces formations et donc se doit d’être éligible au CPF.

Rédigé par
Date
Partager

Mohamed El Gheribi

CMO 

19 mai 2022
Rédigé par

Mohamed El Gheribi

CMO 

Mohamed El Gheribi

CMO 

Date
19 mai 2022
Partager