Comment obtenir un centre de formation « clé en main » ?

Le marché de la formation continue est un des secteurs qui connaît une belle évolution depuis 2020. Devant des questionnements constants à propos de leur avenir professionnel, les français ont décidé de se tourner vers les formations professionnelles financées par leur CPF. La demande  pour ces formations (langues, informatique,..) est telle que le domaine des formations est un créneau dans lequel il est tentant de s’installer. Alors comment faire pour créer un centre de formation et faire bénéficier de vos compétences à vos apprenants? Quelles sont les démarches qui sont nécessaires à la création d’un OF ? Y a t-il une possibilité d’obtenir un centre de formation « clé en main » ? Les réponses dans la suite de cet article.

Les étapes de créations d’un centre de formation

Vous êtes formateur ou souhaitez créer une structure dispensant des formations professionnelles. Dans ce cas, la première chose à faire avant de vous lancer dans la création d’un centre de formation est de :

  • faire le business plan de votre projet. Il vous aidera à déterminer les moyens financiers dont vous aurez besoin tout au long du processus de création ainsi qu’au début de votre activité. Vous verrez ainsi si votre projet est viable ou non et si vous pouvez passer à la prochaine étape.
  • Chercher des subventions pour le démarrage du centre de formation. En dehors de vos apports personnels, vous pouvez rechercher de nouveaux partenaires qui investissent dans votre centre de formation. Prenez aussi en compte que l’État peut vous aider selon le caractère particulier de votre projet. Vous devez aussi avoir à l’esprit que si vous proposez des formations référencées au RNCP vous aurez la possibilité d’être financé par des financements publics, mais cela, après création et obtention de certification.
  • Déclarer votre centre de formation en le faisant enregistrer, vous obtenez ainsi un numéro de Siren (fourni par l’INSEE). Retenez que votre déclaration d’activité est obligatoire (code du travail article L6351-1 à L6351-8)
  • Faire reconnaître votre activité auprès de la DREETS (anciennement Direccte) en déposant un dossier de déclaration
  • Obtenir la certification Qualiopi qui vous donnera droit aux financements publics
  • Avoir des locaux compatibles avec les formations dispensées
  • Posséder le matériel adéquat aux enseignements
  • Définir des programmes de formations cohérents avec  les demandes des certifications professionnelles
  • Vérifier que vos formations sont inscrites au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) et donc elles pourront être financées par le CPF /OPCO/ organismes financeurs (régions, agefiph, pôle emploi..)
  • Faire votre demande de certification Qualiopi afin que votre centre de formation soit éligible au CPF

Qu’est-ce que la certification Qualiopi ?

Il s’agit d’une marque, RNQ-Qualiopi, appartenant à l’État, qui atteste de la qualité des prestataires d’actions de formations et de leur respect des normes gouvernementales dans le cadre des enseignements des formations professionnelles. Elle sera obligatoire dès le 1er Janvier 2022 pour tous les centres de formation souhaitant bénéficier des financements publics (CPF….).

 Cette certification est obtenue par un OF (organisme de formation) après passage d’un audit effectué par un organisme certificateur accrédité par le COFRAC (Comité français d’Accréditation).

Entre la demande de certification et son obtention, il peut se passer plusieurs semaines voire plusieurs mois. Ce temps d’attente doit être mis à profit par le centre afin de vérifier répondre aux critères exigés par Qualiopi. Ils sont détaillés dans le guide de lecture du référentiel disponible sur le site https://travail-emploi.gouv.fr .

Quelques jours après l’audit, le centre de formation reçoit un rapport de l’organisme certificateur dans lequel sont indiqués les points à revoir au sein du centre. Un délai compris entre 3 à 6 mois est donné au centre pour y remédier au terme duquel un nouvel audit sera effectué. Bien évidemment puisqu’il n’y pas eu délivrance du Qualiopi, le centre n’est pas habilité à proposer des formations CPF.

La mise en place de toutes ces procédures, l’énergie et le temps qu’ils demandent, les écueils et erreurs d’une première expérience dans la création d’un centre de formation peuvent être évités en faisant appel à des experts de la création de centres de formation.

Ureachus, la possibilité d’un centre de formation « clé en main »

Créer son centre de formation grâce à l’aide d’une société spécialisée est le pari qu’a pris Victor Zafrany, pdg du centre de formation Didactive (https://didactive.fr ) situé à Vitry sur Seine en confiant l’entière création de sa société à Ureachus. Cette entreprise française, basée à Dubaï et bénéficiant d’une équipe formée à la création de sociétés spécialisées dans les centres de formation, a pris en main le projet Didactive du début à la fin. Ils se sont ainsi occupés de la création juridique de l’entreprise (rédaction de statuts, immatriculation, frais administratifs pris en charge ainsi que le dépôt du capital social…), ils se sont chargés de la déclaration d’activité et de l’exonération de TVA. Leur équipe de développeurs a conçu le site internet et s’est occupée du dossier à présenter lors de l’audit pour la certification Qualiopi. Le résultat a été un centre de formation créé de A à Z, certifié Qualiopi et prêt à commencer son activité de la manière la plus sûre et la plus pérenne possible.

Créer son centre de formation est tout à fait possible seul mais vous vous exposez à des difficultés qu’un expert en création de société saura éviter d’où l’intérêt de faire appel à eux pour commencer votre activité dans les meilleures dispositions et devenir très vite opérationnel sur le marché des formations.

Rédigé par
Date
Partager

Mohamed El Gheribi

CMO 

19 mai 2022
Rédigé par

Mohamed El Gheribi

CMO 

Mohamed El Gheribi

CMO 

Date
19 mai 2022
Partager

Vous souhaitez en savoir plus nos services ?

Programmez votre rappel