Comment devenir formateur indépendant en 2022 ?

formateur indépendant

Vous excellez dans une compétence particulière (langue, management, informatique,  développement personnel….) et vous souhaitez en faire bénéficier des  sociétés ou des particuliers qui voudraient acquérir des connaissances dans ce domaine ? Il est tout à fait envisageable dans ce cas de devenir formateur indépendant. Comment ? On vous explique les démarches à suivre pour pouvoir former des individus dans un cadre particulier.

Qui peut devenir formateur indépendant ?

Toute personne possédant des qualifications, des compétences  dans un domaine particulier peut devenir formateur. Selon le Code du Travail est formateur « toute personne dispensant des actions de développement de compétences ».

Les conditions à remplir pour devenir formateur indépendant

Pour le moment il n’y a aucun parcours professionnel précisément dédié aux formateurs, le Code du Travail art L6351 précise « il n’est pas nécessaire de justifier d’une qualification professionnelle particulière pour devenir formateur ou ouvrir un organisme de formation professionnelle continue. ». 

Par contre, il est demandé à toute personne souhaitant dispenser des formations professionnelles de justifier de qualifications et des titres (diplômes) des personnes formatrices. Il est évident que les titres et compétences doivent avoir un lien direct avec les formations proposées.

Aussi, si vous souhaitez devenir formateur professionnel vous devez au préalable suivre une formation pour formateur d’une durée de 6 à 9 mois avant de commencer votre activité.

Le statut juridique du formateur

Dès que vous décidez de commencer votre activité de formateur, plusieurs options s’ouvrent à vous :

  • Formateur en portage salarial : ce statut vous permet de garder un statut salarial au sein d’une société mais vous êtes seul décisionnaire de votre mode de travail. L’avantage de ce statut est que vous n’avez pas à vous immatriculer auprès de l’URSSAF.

  • Formateur-entrepreneur : ce statut peut englober les micro-entreprises, les SAL, les SASU, à vous de définir le statut fiscal qui vous sied le plus. Lorsque vous commencez et que votre portefeuille de clients est peu fourni, un statut de micro-entrepreneur est assez confortable. Vous pouvez cependant passer par la suite à un statut plus porteur comme la SARL ou le SASU. Dans ce cas précis, vous décidez en général de créer votre propre organisme de formation.

Pourquoi créer son organisme de formation ?

Passer de formateur indépendant à organisme de formation impose de créer une entreprise et cela nécessite des démarches précises comme un dépôt de dossier chez la DREETS (anciennement DIRECCTE). L’enregistrement auprès de cette institution permet à votre centre de proposer des formations certifiantes inscrites au RNCP (Répertoire National des certifications Professionnelles) et de vous permettre ainsi d’être éligible au CPF c’est-à-dire de bénéficier des paiements accordés aux formations CPF.

Créer un centre de formation avec l’aide d’experts de la formation

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre centre de formation mais les démarches administratives vous rebutent, vous ne savez pas par où commencer ? Une solution simple est alors de se tourner vers des sociétés spécialisées dans la création de centres de formation. Des entreprises comme UREACHUS proposent ainsi leurs services. Elles prennent en charge toute la partie administrative de le création de votre organisme ( rédaction et dépôt de statuts, dépôt de capital, annonce légale, immatriculation Kbis, exonération de TVA, dossier auprès de la DREETS, certification Qualiopi…). Un formateur indépendant qui souhaite évoluer vers l’entrepreneuriat peut ainsi bénéficier de l’expertise et des conseils de spécialistes dans ce domaine afin de commencer son activité le plus sereinement possible.

Les obligations du formateur indépendant

En tant que formateur de professionnels vous avez des obligations à fournir comme une convention de formation. Si vous formez des particuliers, dans ce cas vous devez leur remettre un contrat de formation. Ces documents précisent la nature et la durée de la formation, le programme proposé, les pré-requis, la logistique mise en place pour permettre aux individus d’avoir un accès à cette formation. Le document doit aussi notifier vos  coordonnées, votre statut juridique, vos modes de paiements ainsi que vos tarifs.

En fin de formation vous devez remettre une attestation de formation aux stagiaires indiquant la nature et la durée de l’enseignement.

Rédigé par
Date
Partager

Mohamed El Gheribi

CMO 

9 février 2022
Rédigé par

Mohamed El Gheribi

CMO 

Mohamed El Gheribi

CMO 

Date
9 février 2022
Partager

Vous souhaitez en savoir plus nos services ?

Programmez votre rappel